Parkour - Free Running

Le mouvement en est bien entendu la base, mais c’est au contact même du concret, de la matière et du béton que l’on se retrouve confronté : les protagonistes de ces scènes improvisées palpent, glissent, volent presque… ignorant la peur d’un environnement a priori hostile. Ainsi, c’est via la capture à un instant T d’une prouesse figée que les artistes parviennent à mettre en valeur l’architecture de l’espace urbain.

© Alexandre Chamelat 2017