Mystic Marmot

Situé dans les Alpes, entre le massif des Bauges et celui des Bornes, cet ancien chalet de chasseurs est devenu un lieu de vie pour une famille néo-rurale.

Depuis 2016, grâce au réseau mondial de fermes biologiques WWOOF¹, ce couple franco-canadien accueille des volontaires (Wwoofers) afin d’échanger et partager les pratiques et savoirs liés à l’agriculture, la permaculture, l’agroforesterie, l’apiculture… Les Wwoofers bénéficient également de la nourriture et de l’hébergement en échange d’une assistance sur les différentes activités.

Les personnes au sein de cette communauté mondiale d’hôtes et de voyageurs peuvent être motivées par de multiples raisons : le désir d’un retour à la nature, l’accueil d’hommes et femmes d’autres pays, la soif d’apprendre et de partager leurs connaissances ou encore une façon économique de voyager.

Aujourd’hui, cette démarche réciproque de partage apparaît comme une manière de retrouver ses forêts intérieures et se reconnecter au vivant. Le contact permanent avec la terre, la montagne et les animaux favorise une dilution de l’être dans la nature qui peut alors plus facilement consentir au monde et s’enforester².

¹ World-Wide Opportunities on Organic Farms

² « S’enforester, c’est se laisser devenir forêt soi-même » (Baptiste Morizot)

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
© Alexandre Chamelat 2021